La Fromagerie Darley

à la ferme de Bellevue

 Panneau route

 

 

Historique

La fromagerie a démarré avec la fabrication du Darley en 1986. L’exploitation agricole existait déjà depuis 1979. Anne & Dominique Darley avait repris le flambeau après le père de Anne. En 1993, c’est le début de fabrication de l’Hirel, et l’ouverture du magasin à la ferme. Avant, la vente directe se faisait sur les marchés et par des tournées. Par ailleurs, des enseignes de supermarché en local et des crémiers ambulants ont fait partie des premiers à vendre les produits Darley.

En 2000, c’est le début du Bleu de Bellevue

En 2005, c’est la refonte complète de l’atelier de transformation. Devenu trop étriqué et inconfortable, de nouveaux locaux furent mis en place. A l’époque du démarrage de la fromagerie, il fallait avoir de l’audace car ce n'est pas une production inscrite dans le terroir breton ! En plus de quoi, les banques étaient frileuses pour ce qui s'appelait alors de la « diversification ». Le contexte était différent, la grande distribution avait le vent en poupe et l'agriculture suivait aveuglément le schéma conventionnel. Aujourd’hui, on se tourne davantage sur les valeurs traditionnelles.

2010 voit le départ en retraite des parents. La ferme est reprise par les deux fils de la famille : Frédéric & Benoit. Ainsi, la grande richesse patrimoniale et le savoir-faire restent en famille.

La Ferme des Darley c’est une formule à 4 personnes : les deux fils Frédéric et Benoît, un vacher et un aide fromager.

 

Panneau Fromage

 

 

 

Benoist magasin

Benoît dans le magasin à la ferme

 

 

Le troupeau et les cultures

Le troupeau est constitué de 40 vaches laitières Holstein et une normande. 320 000 L de quota sont accordés à la ferme dont 180 000 sont transformés sur place. Le reste est vendu à la laiterie Coopagri Bretagne (devenue Laïta).

Au niveau de l’assolement, sur les 45 ha que compte l’exploitation, en moyenne, 15 ha sont accessibles autour de la ferme et sont réservés au pâturage, 2,5 ha sont en triticale (variété de blé rustique), 3 ha sont en colza (il est ensuite pressé pour obtenir du tourteaux et de l'huile), ces deux dernières cultures fournissent la paille, 4 ha sont cultivés en mélange céréalier (triticale, avoine & pois), 2,5 ha sont cultivés avec de la luzerne pour faire du foin, 7 ha sont consacrés au foin d’herbe, 11 ha sont en maïs ensilage pour la ration hivernale.

Concernant les pratiques culturales, la ferme des Darley n’utilise pas de fongicide ni d’insecticide et elle s’est engagée en 2010 dans une mesure concernant le Bassin Versant de la Fresnaye de limitation des herbicides et de la fertilisation azotée officialisant ainsi des pratiques en place depuis de nombreuses années. Dans le cahier des charges de cette mesure, l’agriculteur doit réduire petit à petit son IFT (Indicateur de Fréquence de Traitements) et son niveau de fertilisation azotée en dessous de 170 unité d'azote/ha. Actuellement, la ferme de Bellevue est en dessous de 140 uN/ha.

Concernant l'usage d'antibiotiques, ces derniers ne sont pas bannis car constitue dans certaine pathologie l'unique remède efficace. Pour autant, leur prescription n'est pas systématique et relève de l'exception.

  Haies bocagèresjpg

  Haie bocagère conservée sur l'exploitation

 

Vaches à l'ombre

Les vaches appréciant l'ombre des haies bocagères l'été dernier

 

 

Une journée type à la ferme :

Traite matin et soir et alimentation et soins au troupeau

 

salle de traite

 La Salle de Traite

 

ration

 

 Ration du soir "prête" à l'emploi

  ration zoom

 

 

Transformation tous les matins 6 jours /7

 

fromages frais

Fromages frais 

 

Fromages chambre froide

 Chambre avec le Darley

Hireljpg

 Chambre avec l'Hirel

 

Travail dans les champs en fonction des saisons

Affinage le soir vers 16h30-17h, encore 3 h de travail !

 

 

 

Déroulement d’une semaine pour la partie commercialisation :

Lundi et Mardi : jours de préparation de commande

Mardi et Mercredi : jours de livraison

Jeudi : Marché à Lamballe

Vendredi : Marché à St Cast

Samedi : Marché à Erquy  

En plus des marchés, la Ferme des Darley fait partie du magasin collectif Brin d’herbe à Chantepie et à Vezin le Coquet dans la périphérie de Rennes. Ils y tiennent une permanence tournante le mercredi après midi deux fois par mois. Brin d’herbe, c’est 20 producteurs associés qui vendent des fruits & légumes, viandes (agneau, boeuf, lapin, porc, veau, volailles), pains, produits laitiers, fromages, œufs, miels

 

Les autres débouchés pour la ferme des Darley sont

- des crémiers ambulants et sédentaires à Rennes, St Brieuc, Lorient, Quimper, Nantes, Lannion,…

- des enseignes de supermarchés en local, telles que les Super U de Plancoët, Matignon ou Erquy qui font confiance de longue date à la famille Darley.

- des restaurateurs comme Le Connétable à Lamballe, Le Manoir des Portes à la Poterie, Le Château Richeux à Cancale,...

- le magasin « le Hangar » à Paimpol où pratiquement tout est made in Bretagne

  Pour des infos complémentaires, visitez le site de la Ferme de Bellevue :

www.fromagerie-darley.fr

Retour à l'accueil