Le cellier de la Ville Loyo

  P1010210

Les vergers de Claude et Jocelyne Pécheux sont constitués d’un verger de 40 ares avec 60 pommiers haute tige plantés en 1997 à la Ville Loyo et d’un verger de 1ha80 : 900 pommiers moyenne tige datant de 1985 à La Ville Louet à Bréhand.

En tout, les vergers comportent 8 variétés de pommes avec des pommes douce amère, douce, amère et acidulée. Les variétés sont la Douce Coetligné, la Douce Moen, la Marie Ménard, la Peau de Chien, la Tardive de Sarthe, la Rouget de Dol, la Judor, la Locart vert (ces deux dernières étant utilisées surtout pour le jus de pommes) et des variétés locales greffées.

Les deux vergers sont conduits de façon extensive avec traitement à la bouillie bordelaise, aux huiles essentielles d’été et d’hiver. Ils sont en conversion bio depuis la saison 2010 pour trois ans. La qualité des pommes est nécessaire pour obtenir un cidre et un jus de qualité.

Sur les vergers, le seul amendement apporté est de la chaux tous les deux ans.

 

Les pommes sont récoltées à la main ou à la machine selon l’état de la surface du sol.

Remorque pallox

Les pommes en pallox

 P1010220

 

Pallox chargé sur tracteur

 

Pallox début chaîne

 

Pallox sur vérin

 

Déversement pommes 2

 

Les pommes sont lavées par un tambour de lavage et triées manuellement.

 

triage des pommes après lavage

 

Tunnel de lavage

 

Ensuite à l’aide d’un tapis, elles sont amenées jusqu’à une trémie au dessus du broyeur neuf de cette année tout en inox au lieu de la fonte pour l’ancien.

Montée des pommes

 

Sortie broyeur

Le moût est repris par une vis sans fin pour retomber sur une toile en nylon disposée sur un clayon en hêtre (voir photos). Huit couches sont ainsi montées, on parle de presse à 8 paquets.

Vis sans fin

 

Remorque broyeur

 

Début empilement

 

1ère toile

 

Remplissage 1er toile

 

Etalage dans toile

 

Pivotage des claies fin

 

 P1010216

 

 

Le jus en sortie de presse est récolté dans une première cuve puis est transvasé dans une plus grande cuve.

 

remplissage cuve

 

Cuve jus de pomme

 

Jocelyne et Claude sont adhérents au CIDREC (association de cidriers) pour avoir un suivi technique tant au niveau de la conduite des arbres qu’au niveau de l’élaboration du cidre et du jus de pomme.

Pour la fabrication du jus de pomme, le jus récolté est laissé décanté trois jours puis soutiré ce qui entraîne la perte d’une vingtaine de litres sur une cuve de 800 L. Le jus n’est pas filtré d’où son aspect fini trouble, qui permet de garder tous les arômes au produit. Le jus est ensuite pasteurisé et mis en bouteilles.

  P1010213

Pour la fabrication du cidre, est ajouté au jus du chlorure de calcium pour faciliter la formation du chapeau brun qui prend 3 semaines pour une épaisseur de 5-8 cm. On parle de la phase de clarification. Pendant cette phase, en plus des enzymes contenues dans les pommes, sont ajoutées des enzymes naturelles : les pectinestérases pour favoriser la clarification. Une fois le chapeau brun formé, celui-ci est éliminé par soutirage. Ensuite, c’est la phase de fermentation qui va transformer le sucre en alcool grâce aux levures naturellement présentes dans le jus. Suivant la température, cette transformation va prendre au moins quatre mois. Pendant la fermentation, chaque cuvée va subir 3-4 soutirages pour ralentir la fermentation.

Après la fermentation, c’est en mars avril que se fait la mise en bouteilles. Auparavant, il y a une filtration pour éliminer en partie les levures. La prise de mousse se fait naturellement avec les levures qui restent et prend deux mois environ.

Une partie des bouteilles sont fermées avec un bouchon de liège et un muselage. Cela se fait avec un camion embouteilleur qui se déplace de ferme en ferme. L’autre partie des bouteilles est capsulée à la ferme.

Claude et Jocelyne fabriquent moitié cidre brut moitié cidre demi-sec. Le cidre brut comporte plus d’alcool (6°) et moins de sucre, sa densité est de 1015-1016 g/L tandis que le demi-sec (5°) est à 1020-1022 g/L.

  Ainsi sont produits à La Ville Loyo 10 000 bouteilles de cidre et 2500 de jus de pommes.

Les débouchés sont la vente directe aux particuliers à la ferme, les associations, les restaurants locaux, l'office du tourisme Moncontour,  des gîtes et chambre d'hotes  en lien avec le tourisme local.

Stockage bouteilles

 

Stockage bouteilles 2

Etiq-Cidre

Le-Cellier-de-la-Ville-Hoyo 0163L

jocelyne accueil 2

Retour à l'accueil